logo
" Dis donc, camarade soleil, tu trouves pas que c'est plutôt con de donner une journée pareille à un patron ? "
Jacques PREVERT, Le temps perdu , Paroles.
Accueil
Notre catalogue
Commandez
Nous joindre
Partenaires
Notre catalogue
Paroles de Paix
de
Runham Brown


Brown

Dans le contexte actuel de folie meurtrière, nous avons décidé de rééditer deux textes qui présentent l'Internationale des Résistants à la Guerre.

Hem Day retrace la vie de Runham Brown, fondateur de l'Internationale des Résistants à la Guerre. Né en 1902, Marcel Dieu, dit Hem Day (ça sonne mieux pour un anarchiste), est une figure emblématique du mouvement libertaire international. C'est aussi un pacifiste actif.

Le texte de Runham Brown, édité, comme le premier, par « l'Internationale des Résistants à la Guerre », fait figure de manifeste. Ecrit en 1930, ce texte incontournable marque par sa modernité, la vivacité de la pensée de Brown et son absence absolu de dogmatisme. Loin de l'éternelle image du pacifiste doux rêveur, c'est le texte d'un militant résolu et ancré dans la réalité.

Cet essai revêt un intérêt historique certain, car le secrétaire général de l'IRW nous décrit son organisation de son origine à 1930.

Plus de détails ici

Paroles de paix par H. Runham Brown. Suivi d’un texte de Hem Day. 2005. 108 p. Prix public : épuisé
Ecrire la terre en libertaire
de
Elisée Reclus

Reclus

De nombreux livres consacrés à Élisée Reclus révèlent son engagement libertaire mais expliquent rarement ce qui fait de lui un des principaux théoriciens de l’anarchisme.

Cest le sujet de cet ouvrage qui associe des études sur la pensée d'Élisée Reclus et des textes peu connus de ce dernier sur la mondialisation, la morale, la religion, lHistoire ainsi que sur le très controversé congrès de Berne de 1868.

Présenté par Michel Papy (Université de Pau et des Pays de l’Adour), ce recueil donne une nette idée de la pensée politique d’Élisée Reclus et de son immense influence sur le mouvement libertaire.

Plus de détails ici

Élisée Reclus. Écrire la terre en libertaire. 2005, 294 p. Prix public : 18 €.

1, 2, 3
Nous irons au bois ...
d'Abesse


Abesse

Pour présenter Abesse, quelque part à Saint-Paul-lès-Dax (Landes).

Observer de vieilles futaies cernées de fossiles et de rochers. Sentir le minerai de fer qui demeure caché. Entendre les bruits diversifiés qui hantent les forêts. Reconnaître les traces des activités (métallurgiques) du passé. Et, pour ne pas abîmer la végétation des tourbières, se déplacer sur la pointe des pieds.

Enfin, monter un projet, pendant de longues années... Puis le présenter... Si Abesse tient bon, alors vous pourrez vous aussi y flâner...

Ouvrage, comprenant un CD-Rom et dont les bénéfices de la vente sont intégralement reversés à l'Association Alternatives Abesse, qui retrace l'histoire naturelle mais aussi et surtout sociale d'un site convoité.

Plus de détails ici : diaporama PowerPoint

Alternatives Abesse. 1, 2, 3 Nous irons au bois d'Abesse. 2007, 241 p. Prix public : épuisé

Le Congrès anarchiste d'Amsterdam de 1907
Un siècle d'anarcho-syndicalismeAmsterdam

Le congrès qui se déroula à Amsterdam du 26 au 31 août 1907, peut-être considéré comme le premier Congrès anarchiste international. Celui-ci marque l'histoire de la pensée anarchiste notamment grâce à ses débats sur l'organisation et le syndicalisme.

Ce livre est constitué par les contributions écrites au colloque organisé par la CNT-AIT de Pau (64) et sa section étudiante la Coordination Libertaire Etudiante dans le cadre de la commémoration du Congrès d'Amsterdam.

Présenté sous deux formes de publication, l'une classique : le livre ; la seconde sous formes de brochures dans un souci d'une accessibilité accrue en offrant une palette de tarifs appropriée à le plus large public possible. (voir ci-dessous).

Le congrès d'Amsterdam 1907-2007 : un siècle d'anarcho-syndicalisme. 2007, 247 p. Prix public : 18 €.


GaetanoLe congrès d'Amsterdam 1907-2007 : le débat Monatte-Malatesta revisité.
Gaetano Manfredonia, 2007, 22 p.





Prix public : 3 € 
Helene
Le congrès d'Amsterdam 1907-2007 : Anarchie ou syndicalisme à la lumière de la réalité argentine (1901-1915).
Hélène Finet, 2007, 60 p.




Prix public : 6 €

Ariane

Le congrès d'Amsterdam 1907-2007 :  le syndicalisme en débat.
Ariane Miéville, 2007, 144 p.




Prix public : 9 €

Argentine

Ni Dieu, ni maître, ni mari.
Hélène Finet, 2009, 46 p.

La question des femmes et du féminisme est un thème fondamental dans la constitution de l’identité ouvrière argentine de la fin du XIXème siècle, et ce sont les anarchistes qui les premiers ont débattu du sujet en dénonçant l’exploitation des femmes, qu’elle se manifeste sur le plan du travail ou qu’elle apparaisse dans leurs rapports de domination avec les hommes.

Abordant des questions aussi polémiques que l’institution matrimoniale, le sexisme et l’amour libre, les militantes anarchistes de la fin du XIXème siècle, impliquées dans le mouvement ouvrier anarchiste argentin, la FORA, ont eu une influence prépondérante dans l’évolution de la pensée libertaire argentine. Dans ce petit livre, Hélène Finet, spécialiste de la FORA et auteur d’une thèse sur ce Thème à l’université de Paris VII, nous apporte un aperçu de cette page de l’Histoire du mouvement anarchiste argentin méconnu en France.
D’un commun accord avec elle, les Editions du temps perdu ont décidé, dans un esprit de fraternité internationale, de reverser l’ensemble des bénéfices issu de cette publication à la Fédération ouvrière Régionale Argentine, section de l’Association Internationale des Travailleurs, héritière de cette Histoire.



Prix public : 5 €
Commune

Les anarchistes et la Commune de Paris.
Jean-Philippe Crabé, 2010, 126 p.

Un siècle d'idéologie marxiste a gommé beaucoup de l'esprit libertaire qui régna durant la Commune. Les anarchistes eux-mêmes savent souvent peu de choses sur les liens qui les unissent à cette expérience. Nous n'avons pas la prétention d'exposer ici un travail exhaustif sur la Commune, nous souhaitons simplement nous interroger sur ces liens. En quoi les anarchistes ont inspiré la Commune, comment et pourquoi ont-ils eu de l'influence pendant cette révolution, quelles traces la Commune a-t-elle laissée dans leur histoire.  
   

           Prix public : 9 €
ait

L'Association Internationale des Travailleurs 1922 - 1936.
François Guinchard, 2012, 382 p.

La publication du texte qui suit est d'une importance capitale pour plusieurs raisons, entre autre sa rigueur historique, son analyse idéologique, et la présentation d'une documentation organique qui a été très peu publiée. Mais l'essentiel de ce texte réside dans l'énorme contribution qu'il constitue pour notre mémoire, celle des exploité/es de tous les temps, et celle des travailleur/euses de sensibilité libertaire qui ont constitué et qui constituent encore l'Association Internationale des Travailleurs.

    Prix public : 19 €
itziar

Communautés sans Etat dans la Montagne Basque.
Itziar Madina Elguezabal et Sales Santos Vera, 2014, 153 p.

Communautés sans Etat dans la montagne Basque part du postulat selon lequel les peuples basques primitifs sont antérieurs à l'apparition de la Royauté. Nous parlons de leur "colonisation" par le pouvoir et ses représentants. Nous nous approprions le concept des "sociétés sauvages" utilisé par l'anthropologie du XX° siècle ou, comme les nommait Pierre Clastres, " sociétés sans Etat" pour l'appliquer aux communautés de notre vieŭ continent, et en particulier, les communautés de la Montagne Basque.

           Prix public : 10 €